Histoire

La première manufacture de confiserie de Suisse

1907

Otto Halter (boulanger et confiseur) et Albert Schillig (commerçant et représentant) fondent leur manufacture de confiserie avec cinq employés à Beinwil am See, au cœur de la Suisse.

Le premier moteur électrique

1911

Le laminoir n’est plus actionné par un collaborateur vigoureux, mais par un moteur électrique. Un tournant !

Les premiers bonbons contre la toux et le rhume de Suisse

1919

Après beaucoup de fignolages et d’essais, le bonbon aux herbes « Haschi » est inventé et déposé comme marque. Eh oui, ce sont les Suisses qui l’ont inventé! Le nom « Haschi » vient des deux noms des fondateurs de l'entreprise: Halter et Schillig. Le bonbon aux herbes fait l’objet d’une publicité extrêmement innovante pour l’époque.

Le premier caramel de Suisse

1925

Les « Nidelzältli » fabriqués par les confiseries et les cuisinières habiles sont de plus en plus appréciés. En 1925, ils sont produits pour la première fois industriellement, c’est-à-dire en grande quantité, et dans une qualité élevée constante : le Caramel Mou de Halter est né. Le Caramel Original arrivera 30 ans plus tard.

La première fabrique de confiserie de Suisse

1938

Avec la nouvelle construction à Beinwil am See et la progression de l’automatisation, Halter consolide sa position.

Pour la première fois, la confiserie au dextrose et les bonbons en sachets et en rouleaux

1948

Pendant la phase de relance après la Seconde Guerre mondiale, Halter, identifiant un besoin important, lance la confiserie au dextrose et les bonbons en sachets et en rouleaux.

Le premier client pour l’exportation

1953

Après de multiples déplacements à l’étranger, le premier client pour l’exportation est trouvé à Hong Kong. En 1994, un service export professionnel est ouvert, et une croissance durable s'installe jusqu'à aujourd'hui.

Les premiers bonbons sans sucre en emballage refermable de Suisse

1975

Chez Halter, on identifie très tôt l’importance grandissante des bonbons sans sucre. La cartonnerie toute proche (Zeiler) met au point un emballage refermable révolutionnaire (Zetklik). Dans ce nouveau conditionnement, les ventes des bonbons sans sucre explosent.

Le premier caramel à grignoter avec risque de dépendance

2009

Les pépites de caramel dragéifiées, fabriquées à partir de lait des Alpes suisses, séduisent d'emblée. Les plus grands canaux commerciaux de Suisse accueillent le produit avec enthousiasme dans leur assortiment. Mais attention, déguster des Caramelino peut devenir addictif.

Anciennes meilleures ventes et produits qui n’ont pas percé

2009

Quiconque ose beaucoup risque aussi des échecs. Certains produits sont retombés dans l’oubli au fil du temps. Quelques-uns d’entre eux, le Colamint par exemple, ont connu des chiffres de vente très élevés pendant des années. Or, les besoins des consommateurs changent.